Tout savoir sur les champs électromagnétiques basse fréquence

Questions-Réponses sur les champs électromagnétiques

A proximité d’un poste électrique, est-on exposé à des champs électromagnétiques et cela est-il dangereux pour la santé ?

Mesures de champsLe 3 novembre 2011Question de : Mira
Retour au sommaire des questions/réponses Question détaillée :

Si un transformateur de ville borde un immeuble (adossé à l’une des parois), je souhaiterais savoir si les habitants de l’immeuble sont exposés à des champs électromagnétiques importants, et si cela représente un risque pour la santé ?

Réponse de La Clef des Champs

Comme tout équipement consommant ou transportant de l’électricité, les postes de transformation électriques génèrent des champs magnétiques. Toutefois, à la différence des lignes aérienne et liaisons souterraines, qui sont de grande longueur, les postes sont des sources de champs localisées. Même si ce n’est pas la même taille, ils sont donc comparables aux appareils électriques domestiques. En tant que tels, les champs magnétiques qu’ils émettent s’atténuent très vite, suivant une loi de décroissance en 1/d3 (comme le cube de la distance).

Le cas de voisinage le plus courant pour les particuliers est celui des postes de distribution moyenne et basse tension de 20 000 volts / 220 volts, gérés par le réseau de distribution d’électricité : il y en a plusieurs centaines de milliers en France. Le champ magnétique 50 Hz peut atteindre quelques µT à plusieurs dizaines de µT au contact du poste, ceci en fonction de l’épaisseur des murs mitoyens, et également en fonction de la puissance du poste qui varie considérablement selon le nombre de clients qu’il alimente. Comme indiqué précédemment, ce champ décroît très vite et à 2-3 mètres du poste, il est le plus souvent négligeable (inférieur à 0,1 µT).

Ces postes de distribution sont eux-mêmes alimentés à partir de postes haute ou très tension du réseau de transport d’électricité (RTE), dits « postes sources », qui sont des postes 63 kV / 20 kV, ou, pour les plus grandes agglomérations françaises, des postes 225 kV / 20 kV. Le cas de l’alimentation de la région parisienne est explicité sur notre blog "Au-delà des lignes" dans le billet : http://www.audeladeslignes.com/paris-electricite-5031

A noter enfin que si Paris est alimenté en 225 kV, un certain nombre d’autres grandes villes européennes (Berlin notamment) sont directement alimentées en 400 kV.

33 personnes ont trouvé utile la réponse à cette question

Poster un commentaire


Qui êtes-vous ? (optionnel)

* Champs obligatoires

Conditions d'utilisations