Tout savoir sur les champs électromagnétiques basse fréquence

L’ESSENTIEL

J’habite près d’une ligne haute tension, dois-je prendre des précautions particulières ?

Imprimer Fiche N°3

Non, car le respect des valeurs recommandées garantit que l’on soit protégé contre tous les risques avérés. On peut rajouter qu’en 30 ans de recherches, aucune étude n’a pu apporter la preuve d’un effet sur la santé aux niveaux d’exposition que l’on rencontre au voisinage d’une ligne à haute tension.

A quelques dizaines de mètres d’une ligne haute tension : des champs magnétiques faibles

Rappelons que le seuil limite d’exposition à un champ magnétique est de 100 microteslas (µT) en France, comme dans la plupart des pays européens. Sous une ligne électrique très haute tension à 400 000 volts - les équipements les plus puissants, assez rares et qui ne traversent pas les agglomérations - le champ moyen est de l’ordre de 6 µT. De plus, il décroit très rapidement avec la distance pour tomber à moins de 2 µT à 30 mètres de la ligne, puis à moins de 0,2 µT à 100 mètres. Ces valeurs sont donc faibles au regard de la réglementation, mais également inférieures à celles que génèrent localement de nombreux appareils domestiques. A titre indicatif, si un téléviseur ne génère qu’un champ d’environ 2 µT, celui que crée un rasoir électrique peut atteindre jusqu’à 500 µT.

Valeur des champs magnétiques près de lignes électriques

Les champs électriques générés par les lignes haute tension sont arrêtés par les obstacles physiques

Pour les champs électriques, le seuil limite d’exposition a été fixé à 5 000 volts par mètre (V/m). A la verticale exacte d’une ligne très haute tension 400 000 volts, la valeur du champ électrique est de 4 400 V/m. A 30 mètres, il est de 1 100 V/m et à 100 mètres de 40 V/m. Par ailleurs, ces champs sont largement atténués par le moindre obstacle physique, même faiblement conducteur, en particulier les matériaux de construction.

Valeur des champs électriques près de lignes électriques

Et pour les porteurs de cardio stimulateurs ? Les études réalisées en laboratoire et sur volontaires humains montrent que dans les conditions d’expositions correspondant à celles rencontrées dans les lieux publics, le risque de dysfonctionnement est quasiment nul. De même, à ce jour, aucun cas de dysfonctionnement de stimulateur cardiaque au voisinage d’un ouvrage à haute tension n’a été porté à la connaissance de RTE.